Carte d'identité

Sa vie 


  Actualités

Au boulot !


Ses amis            Iroy pieds nus               Photos 


CARTE D'IDENTITE

    Nom : Iroyal Style (enfin, c'est Iroy, à prononcer comme       destroy, et non comme roi !!)

    Sexe : mâle hongre

    Taille : 1,46 m

    Robe : alezan crins lavés

    Race : Haflinger

     par : Ulrik Star (Haf) et : Dalya Nobcheux (Haf)

     Date de naissance : 12 mai 1996

 

SA VIE

    Il est né en Ille et Vilaine le 12 mai 1996 ; resté près de sa maman pendant quelques mois, puis il est parti pour 1 an et demi en Centre Bretagne près de Loudéac, ne sortant jamais d'un pré où il vivait avec un autre blondinet. Un jour, il a croisé le chemin de Mr Le Bizec, éleveur de Haflinger dans les Côtes d'Armor et personnage très actif au sein de l'Association Française du Haflinger.

Iroy a donc déménagé pour Guingamp où il a été débourré sans heurts à 2 ans et demi, monté par une cavalière de mon âge, devenue sa propriétaire. 

Lorsqu'il a eu 5 ans, elle a décidé de le vendre avec regrets, mais il ne correspondait pas à ses possibilités de travail : Iroy est très allant et a besoin d'une certaine dose de kilomètres dans les pattes chaque jour...

Le 16 avril 2001, j'ai donc vu et monté pour la première fois Iroy. Tout de suite, j'ai eu le coup de coeur pour ce poney qui m'a déjà semblé très joueur... Le 29 juin 2001, Iroy est arrivé à la maison... de retour en Ille et Vilaine...

              Après avoir vécu pendant 4 ans avec Mimi sa copine ânesse que vous pourrez découvrir plus bas, Iroy vit aujourd'hui avec 3 copains chevaux et Lancelot l'âne. Tout le petit troupeau qui s'entend à merveille vit au pré toute l'année.


AU BOULOT !

    Iroy a été débourré pour devenir un cheval d'extérieur ; quand il est arrivé chez moi, il savait passer partout sans crainte, ainsi que marcher aux 3 allures sans jambes, uniquement sur ordre vocal ; bon, pour les transitions descendantes c'était autre chose ;-)

          J'ai commencé par faire des balades avec d'autres cavaliers pour découvrir le coin ; et je revenais de balade avec des bras durs comme du béton tellement j'avais tiré sur les rênes... Lorsque j'ai décidé de sortir seule, c'était pareil : je rentrais en vie, je programmais les allures, mais après ça, Iroy interprétait la vitesse comme il voulait. J'ai tout de suite remarqué qu'il avait un problème d'équilibre ; je pensais que la solution serait de le mettre dans le vide mais dès que je lâchais les rênes, il accélérait ou se mettait encore plus sur les épaules pour trouver un contact... Bon, en balade au bout de 10km on s'en sortait quand même...

        Un jour j'ai voulu tester le dressage ; j'ai la plage à 2mn donc c'est assez simple. J'avais mon galop 7 en poche depuis quelques semaines, les notions de dressage étaient encore nettes dans mon esprit.... mais pas chez Iroy ! Impossible d'obtenir un cercle correct rien qu'au pas... Alors pendant quelques jours j'ai fait des tests ; je l'ai monté en Pelham en balade pour tenter d'avoir plus d'équilibre ; j'ai essayé une fois les rênes allemandes sur la plage... Rien n'y a fait. J'ai bien remarqué que c'était pas comme ça que j'aurai Iroy mais qu'un véritable travail de fond était nécessaire...

J'ai donc commencé à mettre en pratique des principes plus éthologiques en appliquant les exercices que conseille Véronique de St Vaulry, puis en m'essayant à la méthode de Hempfling (Danser avec les chevaux). Je ne détaille pas ça ici car je le fais dans ma page sur l'équitation éthologique. Au fur et à mesure, je réussis à obtenir un poney plus léger, qui répond à des aides plus fines, aussi bien à pied que sous la selle. Au bout d'un an de notre vie commune, je monte pour la première fois Iroy en licol à chacune de mes sorties ; mais le lien est encore très fragile et s'il veut vraiment me contrer, il y arrive... Début 2003 je débute la méthode Parelli qui fournit des résultats bien plus fondés et me permettent de sortir en licol en réelle confiance. Jusque là je continuais de monter Iroy en filet avec mors à aiguille pour les séances de dressage sur la plage, mais depuis octobre 2002, Iroy n'a pas eu de mors dans la bouche. 

  

    Voilà pour les évolutions générales ; avec Iroy on tâche de diversifier un maximum les activités. Ainsi, on pratique essentiellement l'équitation d'extérieur, qu'il s'agisse de balades, trottings ou randonnées. Iroy sort au moins 5H par semaine en hiver, et deux fois plus à la belle saison. A côté de ça, j'essaie de travailler en dressage une à deux fois par semaine... Et on s'amuse même à passer quelques barres quand le terrain est sec ; Iroy apprécie, pour peu que ce soit pas trop souvent, et a déjà sauté 1,10m. Voilà les activités qui servent à fatiguer un peu Monsieur ; pour le moral et notre relation, on joue aussi beaucoup en liberté. En été on pratique beaucoup la natation (Iroy adore ça !). Dernière activité lorsque je n'ai pas le temps de monter : je prends mon vélo et on part se promener dans la campagne, Iroy suit au pas, au trot ou au galop ;-)

On se rend compte de la valeur de notre travail lorsqu'on peut se passer de tout outil mécanique....

Légèreté, communication...

   Pour voir une page qui prouve la polyvalence d'Iroy... CLIQUE

Photos et vidéos d'Iroy au boulot... ici.

ACTUALITES

**  Ma découverte de l'équitation naturelle.... **

** Hiver 2003 **

** Ete 2003 **

** Hiver 2004 **

** Printemps 2004 **

** Ete 2004 **

** Automne 2004**

** Hiver 2005 **

** Printemps 2005 **

 ** Ete 2005 **  

** Automne 2005 **

** Printemps 2006**

SES AMIS

    - Myrtille : c'est ma petite ânesse. Ils sont arrivés chez moi en même temps et la cohabitation n'a pas été si simple que ça les premiers jours... 

Myrtille est née en 2000, elle est arrivée chez moi lorsqu'elle avait 6 mois.

    Iroy et Mimi ont vécu tous les 2 pendant plusieurs années. Désormais, Iroy vit avec ses copains chevaux, et Mimi avec son fils et les vaches.

        - Romarin : C'est le bébé de Myrtille, nouveau copain qu'Iroy affectionne particulièrement... Vous pouvez découvrir Romarin sur la page qui lui est consacrée...