Débourrage d'Unik Ar Stivel


Unik est un Haflinger hongre de 2 ans. Il a été très peu manipulé jusqu'à un an, date à laquelle il a connu Fanny, sa jeune propriétaire qui l'a un peu travaillé à pied.


               JOUR 1

Quand Didier commence le travail, le beau blond semble concentré pendant 2mn, chasse bien ses hanches comme le lui a bien appris sa propriétaire, puis, Iroy hennit, et là, c'est le drame :-) Unik regarde partout et n'accorde plus aucune importance à Didier, et là, le travail sérieux peut enfin commencer...



Comme il a quand même de bonnes bases de chasser les hanches, il ne court pas 3 heures, et revient vite vers Didier, d'autant qu'il est très curieux...


Le jeu de l'amitié a aussi été travaillé donc Unik en a encore une fois rien à faire de la présence de Didier qui insiste donc sur le fait que le cheval doit non seulement, être zen, mais aussi, concentré sur l'humain...





Histoire de faire de nouvelles choses qui serviront par la suite, Didier apprend à Unik le jeu du cercle ; pot de colle comme il est, ce ne fût pas chose facile, mais finalement il a compris !



Puis il intègre le sac plastique à l'endroit où prendra place la tête du cavalier, la mienne en l'occurence !...




Rapidement, car toutes ces phases sont allées très vite, il entame le montoir. Unik est assez statique et aime assez ne rien faire, donc l'immobilité n'est pas très difficile à apprendre non plus !






Par moment, il va jouer et fait ensuite le difficile pour revenir car le chasser des hanches à distance n'est pas acquis.



Puis vient l'étape la plus longue du débourrage : il n'en a rien à faire qu'on lui jette le tapis et la selle sur le dos, ni qu'on le sangle, ni de marcher avec la selle, mais alors au trot , il nous a fait de bien belles figures !!! Habituellement les chevaux font 2-3 rodéos et c'est fini ; Unik a bien mis 15 - 20 minutes avant de se détendre et trotter normalement, avec des pauses évidemment.



Il sautait en l'air au ralenti, sans envoyer les postérieurs, c'était joli à voir, quand on est à pied :-))



Par moments, il faisait quelques foulées en étant calme, donc, petite pause méritée.



Et à chaque redémarrage, c'était reparti !!





Quand le trot est Ok, Didier le met au galop, et là, rebelotte !







Il nous a tout de même épaté par son équilibre car le terrain est légèrement en pente et il arrive à faire tout un tour au galop, hyper équilibré, alors que les jeunes chevaux ne font en général que 4-5 foulées et retombent dans le trot : c'est de bonne augure pour le mettre au galop !







SUITE